football europe migrants

L’UEFA et le HCR unissent leurs forces pour soutenir les réfugiés

L’UEFA, l’Union des associations européennes de football association et le HCR, l’agence des Nations Unies pour les réfugiés, ont signé un protocole de coopération pour soutenir les réfugiés et les personnes déplacées de force. 

Dans un communiqué, ils déclarent vouloir exploiter « le pouvoir de transformation du football pour aider et défendre leurs droits et renforcer leur intégration dans leurs communautés d’accueil ».

L’UEFA et le HCR ont signé cette semaine un protocole de coopération pour soutenir l’accès des réfugiés au sport tout en améliorant leur inclusion sociale

Le HCR a déclaré dans un communiqué publié le 21 mai 2021 que le protocole engage les deux organisations à mettre en place des initiatives à long terme pour soutenir les réfugiés et les personnes déplacées de force.

Le partenariat encourage également une étroite collaboration sur le terrain entre les associations membres de l’UEFA, qui vient d’organiser l’Euro 2020 en 2021,  et les bureaux du HCR en Europe.

Le football est vecteur d’unification

L’accord a été signé mercredi par le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, Filippo Grandi, et le directeur de l’UEFA, Michele Uva, au siège du HCR à Genève.

« Peu importe où dans le monde je voyage pour le HCR – camps de réfugiés, campements, villes et villages – je vois à quel point le football a la capacité extraordinaire d’unir les gens autour d’une passion commune. Grâce à notre partenariat avec l’UEFA, nous espérons utiliser le pouvoir du football pour connecter les personnes déplacées et les communautés qui les accueillent », a déclaré Grandi.

« Le sport offre une opportunité aux enfants et aux jeunes réfugiés d’être inclus — il a également le pouvoir de transformation pour reconstruire des vies et inspirer des valeurs positives », a-t-il ajouté.

Un impact sur la vie quotidienne des réfugiés

Le partenariat institutionnel avec le HCR souligne l’engagement de l’UEFA envers la responsabilité sociale, un pilier nouvellement ajouté à la stratégie globale de l’UEFA. Michele Uva du HCR a souligné que le partenariat « reflétera également notre responsabilité d’assurer le soutien du football européen à ces sujets importants pour la société civile ».

Le président de l’UEFA, Aleksander Čeferin, a déclaré que le protocole de coopération est un moyen efficace de renforcer davantage le football en tant qu’outil puissant pour favoriser l’inclusion sociale durable des réfugiés et renforcer la cohésion sociale.

«Le partenariat avec le HCR s’appuie sur le travail déjà considérable de l’UEFA dans ce domaine, notamment par le biais d’initiatives et de programmes de la Fondation UEFA pour l’enfance. Plus important encore, nos activités conjointes auront un impact réel sur la vie quotidienne des réfugiés et autres personnes déplacées de force.»

Mais il y a aussi un revers à la médaille du foot. La FIFA qui organise la coupe du monde 2022 au Qatar est dans la tourmente, pour le traitement inhumain réservé aux travailleurs migrants sur ses chantiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code